http://boblosty.com/wp-content/uploads/2015/12/1511-Montreal-20-960x600_c.jpg

Côté Hublot #2 – Montreal


Mesdames et messieurs, ici votre capitaine. Nous vous souhaitons la bienvenue à bord de cet Airbus A 340-300 d’Air France-KLM à destination de Paris Charles de Gaulle…

Pour ce deuxième volet de côté hublot, je suis cette fois ci sur le chemin du retour. Je m’envole donc en quittant cet endroit qui me plait tant..Montréal. J’aime cette ville, ses habitants.. J’aime arpenter ses rues. Ses fameuses rues qui d’habitude se frottent à même mes semelles m’apparaissent en ce moment si lointaines. Je n’ai néanmoins aucun mal à les distinguer, grâce aux lumières qui mettent parfaitement en évidence leur rigoureuse linéarité. Cette perfection quasi inhumaine, presque robotique. C’est comme si je planais au dessus d’une map de Sim City avec ces blocks carrés que l’on collait les uns aux autres pour construire notre ville sur Super Nintendo…

1511-Montreal-16

Je ne suis pas un grand fan de l’Airbus A 340 un peu vieillot. J’aurais pu opter pour le vol suivant et m’installer ainsi à bord de mon cher ami, le Boeing 777, mais je dois arriver suffisamment tôt à Paris pour reprendre le boulot tout de suite après mon atterrissage. Et je dois reconnaitre qu’une fois digéré le fait de n’avoir pu choisir mon appareil, le vol AF345 présente un avantage non négligeable : il s’élève à l’heure exacte où le soleil, lui, a décidé d’aller se coucher. Magnifique !

1511-Montreal-25

Un ciel splendide, rougeâtre, je me régale. Obligé de sortir mon reflex, en me disant déjà à cet instant que çà me fera des images pour un article sur mon site. Un deuxième volet de Côté Hublot que j’attendais de pouvoir rédiger depuis plusieurs mois.

Me voilà dorénavant au dessus de la skyline. D’ordinaire ces tours me dominent, me narguent, semblent s’élancer vers le ciel sans avoir de limite. Mais depuis le ciel justement, elles ont l’air si ridicules, des maquettes, des joujoux pour enfants.

1511-Montreal-21

Le Canada est maintenant loin derrière moi. Je suis quelque part au milieu de l’Atlantique. J’ai déjà ri devant le Palmashow, diné, regardé un film (aucun souvenir de ce que j’ai choisi), me suis assoupi autant que faire se peut. D’un coup je décide de regarder dehors histoire de voir ce qu’il s’y passe. En pleine nuit, en pleine mer, je m’attendais à ne rien voir et wow…spectacle hallucinant ! Des dizaines, centaines, (milliers ??) d’étoiles m’accompagnent et je reconnais très clairement la constellation d’Orion si chère à mon coeur 😉 J’essaie d’immortaliser cet instant. Je trifouille mon 600D pour réussir un cliché potable et je me retrouve avec cette photo non voulue mais qui m’a plue : sans le faire exprès, j’ai fait entrer les étoiles à l’intérieur de l’avion !! Trop cool ! Qu’est ce que je m’amuse avec un Canon et un hublot…
1511-Montreal-29

Laisser un commentaire

Menu