Trier par :
Présentation :

Catégorie : LOSTeYe

http://boblosty.com/wp-content/uploads/2015/12/1511-Montreal-20-960x640_c.jpg

Côté Hublot #2 – Montreal


Mesdames et messieurs, ici votre capitaine. Nous vous souhaitons la bienvenue à bord de cet Airbus A 340-300 d’Air France-KLM à destination de Paris Charles de Gaulle…

Pour ce deuxième volet de côté hublot, je suis cette fois ci sur le chemin du retour. Je m’envole donc en quittant cet endroit qui me plait tant..Montréal. J’aime cette ville, ses habitants.. J’aime arpenter ses rues. Ses fameuses rues qui d’habitude se frottent à même mes semelles m’apparaissent en ce moment si lointaines. Je n’ai néanmoins aucun mal à les distinguer, grâce aux lumières qui mettent parfaitement en évidence leur rigoureuse linéarité. Cette perfection quasi inhumaine, presque robotique. C’est comme si je planais au dessus d’une map de Sim City avec ces blocks carrés que l’on collait les uns aux autres pour construire notre ville sur Super Nintendo…

1511-Montreal-16

Je ne suis pas un grand fan de l’Airbus A 340 un peu vieillot. J’aurais pu opter pour le vol suivant et m’installer ainsi à bord de mon cher ami, le Boeing 777, mais je dois arriver suffisamment tôt à Paris pour reprendre le boulot tout de suite après mon atterrissage. Et je dois reconnaitre qu’une fois digéré le fait de n’avoir pu choisir mon appareil, le vol AF345 présente un avantage non négligeable : il s’élève à l’heure exacte où le soleil, lui, a décidé d’aller se coucher. Magnifique !

1511-Montreal-25

Un ciel splendide, rougeâtre, je me régale. Obligé de sortir mon reflex, en me disant déjà à cet instant que çà

Voyage : Las Vegas (2015)


Photos © Bob Losty (sept 2015)

Tout le monde a des images en tête de Las Vegas, les hôtels, les casinos, les lumières, le strip qui encaissent les pas incessants des milliers d’humains allant et venant on ne sait où ! C’est pourquoi je préfère vous montrer autre chose de mon séjour dans la Sin City !

Voyage : Nice (2015)


Photos ©Bob Losty (Juin 2015)

Mon grand kif : ouvrir une parenthèse, changer d’univers puis refermer la parenthèse. C’est clairement ce qui m’est arrivé, mi-juin lorsque je me suis rendu à Nice pour n’y passer qu’une journée. Envie de couper avec le quotidien, de voir autre chose, de voir aussi une personne chère à mon coeur avouons le. Mon job aidant, ce genre de fantaisie m’est facilement accessible et en à peine une heure j’échange ma grisaille parisienne contre un soleil éclatant et un magnifique ciel azur, comme la côte (je n’ai pas pu m’empêcher de la faire sorry)

Evidemment, difficile d’établir un portrait complet de la ville en une seule journée. Nous nous sommes contentés d’un tour dans le vieux Nice, la coulée verte, la place Masséna. Puis armés d’un bon pan bagnat, nous nous sommes posés sur une plage à Beaulieu. Une bonne baignade rafraichissante et c’était déjà l’heure de refermer la parenthèse. J’arrive à l’aéroport pieds nus. Je pose mon cul encore mouillé sur le siège 5F et j’admire les montagnes par le hublot avant de m’endormir.

Menu